L’entorse est la plus commune des blessures orthopédiques

Son traitement, lui, n’est pas commun

Contrairement à ce que les gens pourraient croire, le repos n’est pas un traitement indiqué pour soigner une entorse. Il est certes nécessaire de laisser reposer la blessure durant les premières heures, voire les premiers jours, mais un retour rapide et graduel à l’activité est de mise.

Mathieu Ruel parle de la récupération après une entorse

Mais au fond, qu’est-ce qu’une entorse ?

Que ce soit lors d’une chute, d’un accident ou au cours de la pratique d’un sport, une entorse survient lorsqu’une articulation bouge dans une direction fautive ou dans une amplitude trop grande. À ce moment, les ligaments qui relient les différents os entre eux, s’étirent davantage que leur capacité et entraînent une élongation voire une déchirure.

La petite histoire d’une entorse

Comme pour le lavage des mains, ou même l’histoire racontée par un roman, l’entorse se vit selon une chronologie divisée en plusieurs phases. Effectivement, après le traumatisme subi par l’articulation, les soins doivent suivre une séquence particulière, qui aura pour but de soigner la blessure et d’éviter les récidives.

Mais au fait, quelle est-elle cette histoire?

Comme mentionné ci-haut, le tout commence par un traumatisme et celui-ci ouvre la phase aiguë des soins. Cette phase est caractérisée par la nécessité de repos et l’application de glace ou de compression. Après les 72 premières heures débute la phase subaiguë, au cours de laquelle les soins d’un physiothérapeute sont essentiels. Finalement, la phase de remodelage peut durer entre trois mois et un an, tout dépendant de la gravité de la blessure.

Contactez Mathieu Ruel, physiothérapeute